La stratégie éditoriale en action pour un meilleur référencement

Il est dommage de constater fréquemment que la rédaction des textes, lors de la création d'un site internet, soit considérer comme un fardeau, comme une perte de temps. Un titre, 20 mots, une grosse image et cela ira bien comme ça ! 

La stratégie éditoriale au service de la visibilité

Sauf que face à la concurrence, si l'objectif d'un site est bien l'acquisition de trafic pour obtenir des conversions ou des Leads, le contenu web et principalement les textes sont très importants, quel que soit le secteur d'activité ou le modèle économique.

Comment définir et mettre en place une stratégie éditoriale efficace ?

Aujourd'hui, l'époque où il suffisait de "bourrer" une page de mots clés pour ranker (bien se placer) est définitivement révolue. Les moteurs de recherche ont évolués et leur intelligence artificielle appliquée à mesurer la pertinence et l'intérêt d'un texte pour l'internaute est déterminante pour la visibilité d'un contenu en ligne.

A partir de ce constat, l'internaute dans ses besoins et son intérêt pour les produits, services ou réponses dont il est à la recherche sur le web, doit être placé sur la plus haute marche de votre stratégie éditoriale. Cette dernière doit être autant au service de vos objectifs de référencement naturel qu'au service de votre "public".

Quels sont les besoins des internautes ?

C'est le premier travail à réaliser, connaitre les besoins et le comportant de vos prospects ou clients. En fonction de votre activité, il convient de définir des "Personas", sorte de portraits robots des grands types de visiteurs auxquels vous vous adressez. Il y en a la plupart du temps plusieurs, chacune d'entre-elles peuvent se définirent par des caractéristiques telles que :

  • La nature de leur besoins
  • L'objectif de leur recherche (information, achat, comparaison, veille...)
  • Le vocabulaire utilisé (professionnel / grand-public)
  • La localisation
  • L'âge
  • La catégorie socio-professionnelle
  • Le budget
  • ...

La liste n'est pas exhaustive, la définition des personas est une étape importante dans la définition de sa stratégie éditoriale et elle est établie en amont de toutes les autres. Elle permettra de retranscrire au mieux les besoins et attentes de chacune de ces typologies d'internautes dans les futurs contenus ou l'optimisation des contenus existants.

L'analyse sémantique et comportementale : Méthode et outils

Définir les personas, leurs vocabulaires, leurs besoins, passe par l'utilisation d'outils d'analyse et de statistique sémantique appliquée à des corpus identifiés tels que des sources d'autorités dans le domaine, des forums spécialisés, les réseaux sociaux, la concurrence, des magazines ou la littérature spécialisée. Nous offrons quelques outils en ligne qui permettent de constituer et d'analyser sémantiquement des corpus.

Comment établir un plan rédactionnel ?

Un rédacteur web au travailUne fois que les profils d'internautes auxquels il faut s'adresser, comment définir les sujets et axer ses rédactions ? Là encore, l'utilisation d'outils statistiques qui délivrent les volumes de recherche, les tendances de recherche, sera fort utile à la hiérarchisation dans le temps des publications. 

La saisonnalité peut être importante, on vend rarement des parasols à Noël, mais on y pense déjà à Pâques... La localisation est aussi un axe important, nous nous fournissons rarement en plants de fraisiers à 500 kilomètres de notre lieu d'habitation, quoi que (pour une variété ancienne ou rare)...

Il faut donc se mettre le plus possible en harmonie avec les besoins et désirs des personas que nous avons définies en ayant comme objectif d'être UTILE. L'animation éditoriale de votre site est idéalement planifiée dans le temps selon un plan de publication qui prend en compte les priorités, les opportunités et les éventuelles saisonnalités de votre secteur.


Comment rédiger "optimisé et SEO" sans ennuyer ?

Les robots des moteurs de recherche et les internautes ont des goûts communs concernant la structure d'un contenu mais ne dispose pas des mêmes sens. 

Le robot appréciera un contenu parfaitement structuré (h1, h2, h3, P, etc, et) agrémenté de données structurés telles que schema.org. L'internaute appréciera un contenu aéré, au plan bien structuré et dans un contexte facilitant la lecture, la lisibilité.

Pour proposer cela, l'idéal est de réaliser un plan du contenu où s'articulent le titre, la hiérarchie des sous-titres, les réponses, les conseils et les éventuelles ressources complémentaires. Ajouter à cette base les enrichissements tels que les liens (vers des contenus internes complémentaires), les images et / ou les vidéos. Placer les mots et expressions de recherche auxquelles vous apporterez les réponses. Une fois tous ces éléments préparés, il ne reste plus qu'à passer à la rédaction.

Si sur le fond, l'objectif est de donner la bonne réponse, la bonne information à l'internaute, il ne faudra pas oublier la forme, le ton et la créativité.

Rénover l'ancien

Cette méthodologie peut évidemment être appliquée à d'anciens contenus, c'est même une très bonne chose que de faire évoluer ses contenus, rien ne reste immobile et des contenus rédactionnels vivants sont des contenus qui bougent. 

La publication des contenus : 

Bien évidement, le site et sa conception vont influencer la perception d'un article publié. Si la plateforme, quelle qu'elle soit, souffre de quelques défauts de conception, la visibilité de vos publication peut-être minorée. Vous trouverez des informations à ce sujet en articles dans le blog


Pour continuer votre lecture sur la thématique Rédaction de contenus

Partager l'article sur :

Lien permanent :

Tags : Rédaction de contenus, Référencement naturel, Visibilité internet,

Commenter et noter cet article

Les commentaires pour cet article